L’acoustique dans le home studio - Le SuperChunk, un monstre à part

Écrit par MixCorner le 31 août 2018, dans - Acoustique - Dossier - Home Studio. | 82 visites pour cet article.

Dans l’article précédent, on a fait un tour d’horizon des placements de panneaux absorbants les plus efficaces pour améliorer très nettement l’acoustique de son home studio.

Mais l’acoustique étant une science complexe, les mêmes actions ne produisent pas toujours les mêmes résultats d’un endroit à l’autre. Et notamment concernant les fréquences graves qui, comme je l’ai déjà dit à plusieurs reprises dans mes articles précédents, est LA problématique qui nous préoccupe le plus dans 99% des cas.

TOUJOURS DES PROBLÈMES DE GRAVE, QUE FAIRE ?

Selon votre pièce et ses spécificités, il se peut qu’un traitement des angles avec des panneaux comme je l’explique ici ne suffise pas. Dans ces cas là, il existe une autre façon de traiter vos angles qui sera plus efficace que des panneaux acoustiques. On appelle ça un SuperChunk.

Le principe est de remplir les angles de votre pièce avec de la laine de roche coupée en triangle.

C’est une solution moins « mobile » que des panneaux que vous pouvez toujours décrocher de vos murs et emporter autre part si vous changez de local, mais qui va fournir en échange plus d’absorption.

La plupart du temps, on remplit les angles du sol au plafond pour optimiser au mieux les choses. Mais parfois, on finit avec un trop plein d’absorption. Le temps de réverbération de votre pièce (appelé le RT60) sera alors trop faible ce qui a pour conséquence une acoustique sans vie et qui sonne totalement étriquée.

Un home studio doit conserver un minimum de réverbération sinon vous ne pourrez pas mixer correctement et c’est d’ailleurs pour ça qu’on ne recouvre jamais totalement les murs de panneaux absorbants !

NB : Quand on mixe dans une pièce trop « sèche », on a tendance à mettre plus de réverbe qu’il n’en faut et on finit en général avec un mix complètement noyé !

Si après la mise en place de vos SuperChunks, vous avez l’impression que la pièce manque de « vie », vous pouvez opter pour un remplissage partiel. Par exemple, 80 cm de laine posée au sol, puis un vide et faites une étagère d’angle à 80 cm du plafond sur laquelle vous posez de la laine également.

A noter que vous pouvez aussi traiter les angles mur-plafond sur le même principe de cette manière là.

DIMENSIONS ET RÉALISATION D’UN SUPERCHUNK

DIMENSIONS

La notion importante est la dimension de la face « visible » du SuperChunk.

60 cm peut être un bon point de départ. Evitez de faire plus petit au risque de fabriquer des absorbeurs qui manqueraient d’efficacité. J’aurais tendance à conseiller 80 cm si l’encombrement que ça crée ne vous pose pas de problème. Plus une pièce est grande et plus on peut se permettre de les faire grand.

RÉALISATION

Première chose, pour ce qui est de la densité des panneaux de laine de roche, optez pour des valeurs entre 40 et 50 kg/m3.

Ensuite 2eme conseil, pensez à acheter des panneaux semi-rigides sinon ça devient très compliqué de les découper proprement.

Evitez de faire vos découpes en intérieur si vous le pouvez, ou alors dans un espace assez grand et aéré comme un garage.

Ma stratégie de découpe a été la suivante. Je suis parti de panneaux mesurant 135 cm x 60 cm que j’ai découpé en 2 carrés de 60 x 60. Je découpe ensuite dans la diagonale ces 2 carrés ce qui me donne 4 triangles de 60 x 60 x 84 cm (environ).

Les morceaux de 15 cm x 60 cm restants (en bleu) sont « recyclés » pour faire des panneaux « classiques ».


Les découpes triangulaires sont ensuite tout simplement posées les unes sur les autres du sol au plafond. L’idéal est de réaliser un cadre en bois (vissé ou collé) qui permettra de caller la laine pour que rien ne bouge.

La dernière étape consiste à poser un tissu tendu comme celui que je recommande ici sur votre cadre en bois pour faire la finition.


Donc voilà pour ce qui est du SuperChunk. C’est très utilisé en studio professionnel, ou le traitement acoustique des angles est quasiment exclusivement fait de cette manière là !
Au hasard de mes recherches sur Internet, j’ai lu ici et là qu’on trouve parfois des SuperChunks mesurant des tailles hallucinantes allant jusqu’à 2 mètres de profondeur !!

Jusqu’à maintenant, nous avons parlé uniquement d’absorption mais en réalité, on dispose d’autres armes pour lutter contre tous ces problèmes acoustiques que l’on rencontre. L’une de ces armes c’est la diffusion et ça sera l’objet du prochain article sur l’acoustique.

A très bientôt

MixCorner




Vous voulez réagir ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.





Suivez nous !