La sommation analogique, utile en home-studio ? (Part.2)

Écrit par MixCorner le 12 juin 2017, dans - Matériel - Technique. | 1991 visites pour cet article.

Après avoir vu la théorie dans la 1ère partie de cet article, nous allons maintenant voir comment ça fonctionne concrètement.

Commençons par les pré-requis pour intégrer un sommateur analogique dans votre configuration. Vous devez disposer d’une interface audio ayant :

  • Autant de sorties disponibles que vous avez d’entrées sur votre sommateur
  • 2 entrées ligne disponibles

COMMENT L’INTÉGRER DANS SA CONFIG ?

Prenons l’exemple de la D-Box de Dangerous Music qui a 8 entrées.

Voici le schéma de câblage complet de la D-Box avec la Fireface 800 de RME

RME Fireface 800 et Dangerous Music D-Box
RME Fireface 800 et Dangerous Music D-Box

Diagramme complet du câblage du combo Fireface 800/D-Box

Comme je l’explique dans la 1ère partie de l’article, vous allez donc réunir vos pistes en Stem en regroupant les instruments entre eux. Voici un exemple typique de Stem :

  • Batterie
  • Basse
  • Guitares
  • Claviers
  • Voix

NB : La plupart du temps, les Stems devront être stéréo pour respecter les panoramiques et différents effets faisant appel à la stéréo.
Ex : si vous envoyez votre batterie dans un Stem mono, vous perdrez toute la largeur amenée par les overheads etc etc

Chacun de ces 5 stems sera dirigé vers les sorites analogiques de la Fireface [1], pour ensuite être récupérés par les entrées de la D-Box [2].

RME Fireface 800 et Dangerous Music D-Box
RME Fireface 800 et Dangerous Music D-Box

Diagramme complet du câblage du combo Fireface 800/D-Box

Dans le cas de la D-Box, les 8 entrées sont sur une connectique Sub-D25 qui nécessite un câble Sub-D25 vers XLR comme celui-ci.

Exemple de câble Sub-D25
Exemple de câble Sub-D25

Le Sub-D25 prend moins de place que 8 embases XLR. Ca permet à la D-Box d’être d’autant plus compacte

Le sommateur fait ensuite son travail puis vous pouvez récupérer un fichier stéréo final via les sorties de la D-Box [3] dans votre DAW. Vous avez besoin de 2 entrées libres sur votre interface audio pour ça.

RME Fireface 800 et Dangerous Music D-Box
RME Fireface 800 et Dangerous Music D-Box

Diagramme complet du câblage du combo Fireface 800/D-Box

Pour récupérer votre mix sous forme d’un fichier stéréo, il suffit de créer une piste stéréo avec vos 2 entrées libres, puis de mettre votre projet en lecteur et enregistrer en temps réel ce qui arrive du sommateur.

CONCLUSION

En conclusion, les bénéfices de la sommation analogique sont (pour moi) évidents. C’est une question qui divise énormément et il n’y a qu’à aller sur les forums dédiés à la MAO pour s’en rendre compte.

Pour certains, elle est totalement inutile et pour d’autres comme moi, les effets positifs sont là ! Malgré tout, il faut que vous gardiez en tête que ce n’est pas une priorité lorsque l’on monte un home-studio.

Quand on débute, il faut s’en tenir aux choses essentielles, interface audio, micro, DAW et traitement acoustique très souvent négligé pour ce dernier et pourtant si important !

Le but de cet article est purement informatif. L’idée était simplement de répondre aux questions qui m’ont été posées sur le sujet mais encore une fois ce n’est pas l’essentiel quand on monte un home-studio !

Commencer à intégrer du hardware est généralement quelque chose que l’on fait dans un second temps lorsqu’on a déjà une bonne config qui tourne bien et que l’on a un peu de pratique derrière soi.

Ca s’adresse donc aux home-studios plutôt avancés. Vous ne sauverez jamais un mauvais mix grâce à ça alors qu’apprendre comment faire une bonne prise de son sera pour le coup un élément primordial de la production d’un titre !

A bientôt.

MixCorner




Vous voulez réagir ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

5 commentaire(s)

laurent Le 1er/10/2019 à 11h14.

bonjour merci pour cet article, enfin un avis différent sur ces questions de mxage et de rendu, je nai jamais pu vérifier par moi même la réalité du bénéfice sonore de la sommation...mais effectivement jai quelques intuitions que cela doit effectivement améliorer la sauce...dailleurs pour cela il serait intéressant de pouvoir entendre ces différences avec des fichiers bien caractéristiques de bouncages en surcharge... une question, je nai pas bien compris la phase finale ?"enregistrer la lecture du morceau", si celui ci est sur 8 pistes ou bus différents, donc a ce moment la il faut rebusser tout sur une piste 1/2 disons et exporter ensuite ?, j’utilise Ableton Live, y a il vraiment besoin de tout réenregistrer ? le morceau naura t il pas les effets de la sommation en exportant directement ?" ou (bouncant ?)

MixCorner Le 4/10/2019 à 11h14.

Bonjour et merci pour votre message !

En bounçant, vous perdrez la sommation puisque le principe du Bounce classique est de le faire "In the Box", c’est à dire que toutes vos pistes vont aller vers le général de Live et seront exportées via ce général.

Le but de la sommation, c’est que le sommateur prenne la place du général de Live (dans votre cas) pour que le fichier stéréo final de votre morceau ne soit pas crée par Live mais par le sommateur lui-même.

Toutes vos pistes devront donc sortir de Live pour aller dans le sommateur (effets inclus) et retourner vers Live ensuite sur une piste stéréo. Mais la différence c’est que ce fichier stéréo là aura été "crée" en analogique dans votre sommateur et pas en numérique en interne dans Live.

Si ce n’est toujours pas clair, n’hésitez pas !

Cordialement.

Anonyme Le 4/10/2019 à 15h02.

ah oui donc en bouncant, en fait le soft va completement ignorer les tranches du sommateur car celui ci en fait nest pas intègré dans le flux de données ... mais la je regarde, mon master est sur la sortie 1/2, donc je pourrais bien avoir connecté mon sommateur à cette sortie ? et auquel cas, le bounce se ferait quand meme sur la sortie du sommateur ??? ou alors le bounce est un processus interne effectivement qui ne passe pas par le master ?mais cela me semble etrange car les exports restituent quand meme bien ce qui sort de la carte son ?...apres il reste effectivement la question relative a la qualité du rendu qui effectivement est surement meilleure en temps réel...et assez lourde en therme de bits jimagine ? oui cest pas hyper facile a piger...surtout que jai une babyface..la fameuse carte super routages de oufs avec plein d’adat ?? !!!…"merci papanoel je reprendrais bien un peu de flan"....parcequ’en therme d’ écrabouillage numerique elle est pas mal du tout...jai eu une Maudio fast track qui rendait presque mieux en fait...et l’emulation de ma carte son PC est meilleure car justement il a un effet subtile d’emultion entre les pistes alors que la rme..cest sec&flat land....apres effectivement les convertos et tout ny sont pas...mais ces constructeurs de matos là ils sont emmerdants, jveux dire ...par exemple la fireface ? cest large ? ça pourrait faire sommateur integré ? cest vraiment de la mauvaise volontée je trouve...jveux dire cest pas pratique pour un sous de se coltiner un sommateur plus une fireface, tu te retrouve avec 1500 2000balles pour un son correcte alors on achete une nomade mais bon...

Répondre à ce message

Tom Le 20/03/2018 à 17h16.

Salut
super intéressant ce tuto
mais une question me tarode l’esprit.

J’ai 8 sorties jack sur ma carte son. (M audio profire 2626) avec Logic Pro X
envoyer les stems vers les sorties de la carte son, ok, mais les sorties 1-2 3-4 5-6 7-8 ou 12345678
Car les 1234... sont des sorties mono ?!
Faut-il assigner les sorties dans Logic ex : 1-2 ou 1 mono 2 mono...
Et quel câblage faut il utiliser pour la sortie de la carte son jack mono ou stéréo ?

MixCorner Le 20/03/2018 à 18h06.

Bonsoir Tom et merci de votre commentaire.

A priori, ça devrait revenir au même pour Logic à la différence prêt que si vous utilisez des sorties mono, il ne faudra pas oublier de les panner gauche/droite sinon vous aurez un stem mono.

Pour ce qui est du câblage, je vous recommande l’utilisation de Jack stéréo bien que cette appellation ne soit pas la bonne vu que dans ce cas nous parlons d’un câble mono. Lorsque vous voyez 2 bagues sur le jack d’un câble Jack-Jack ou Jack-XLR, on parle en réalité de jack symétrique.

Cette notion de câble symétrique vs câble stéréo prête souvent à confusion et je vais d’ailleurs en faire le sujet d’un article très prochainement. N’hésitez pas à revenir régulièrement sur notre blog !

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas ! A bientôt !

Répondre à ce message





Suivez nous !